OVO

Où Va-t-On ?

Dans cette formule, minimaliste, au décor dépouillé, (on pourra utiliser le mobilier du lieu où nous jouerons) OVO adopte, détourne et joue avec les codes de la série télévisée, du sitcom, et peut ainsi être aisément joué dans des lieux non-théâtraux qui se prêteront commodément à l’organisation de débats (bars, université, médiathèque, etc.) :

Parmi les ressorts d’une série télé qu’OVO détourne citons :

  • Bande annonce jouée, qui pourra servir d’objet promotionnel théâtral, présenté avant certains spectacles dans les lieux où nous serions programmés.•  Générique d’ouverture et de fin, et plus généralement la bande son de l’épisode, éventuellement joués par des musiciens en direct.
  • «Dans les épisodes précédents» : possibilité de jouer, au début d’un nouvel épisode, des bouts de scènes des épisodes précédents, sous forme d’un court montage parodiant les « previously » d’une série télé.
  • « Prochainement dans OVO » : sur le même principe que « dans les épisodes précédents »
  • Guest Stars : invitation de «guest» pour venir jouer des personnages.
  • Replay : proposition faite au public de pouvoir voir, ou revoir certains épisodes dans un autre lieu.
  • Teasing : La fin de chaque épisode est écrite de telle manière qu’elle donnera envie de savoir la suite...
Dans cette formule, OVO, Où-Va-t-On ? sera consituée de 6 épisodes. Chaque épisode durera entre 20 et 30 minutes

Une série théâtrale...

OVO peut aussi être aisément configuré sous forme d’une pièce de théâtre conventionnelle : chacun des épisodes devenant ainsi un acte de la pièce.

Même si cette formule fera l’objet d’une vraie proposition de mise en lumière et de scénographie, le décor restera sobre. Comme dans la formule précédente l’intérêt du travail reposera de manière prépondérante sur le jeu des comédiens.


Cette forme pièce de théâtre n’exclut l’organisation de débats, mais étant donnée la durée de la représentation, ceux-ci pourront difficilement être menés dans une même soirée.

... une pièce de théâtre