OVO

Où Va-t-On ?

Francisco

       Gil

francisco

Il entre au conservatoire d’art dramatique de Mulhouse en 1990 et obtient trois premier prix (moderne, comédie et tragédie) à la fin de son cursus. Il entame sa vie professionnelle après sa sortie du conservatoire en 1994 avec la pièce « La petite Catherine de Heilbronn » d’Heinrich Von Kleist, créée au Théâtre du Peuple à Bussang sous la direction de Philippe Berling.

Il renouvelle l’expérience du Théâtre du Peuple avec « Peer Gynt » d’Henrik Ibsen en 1996. Toujours en collaboration avec Philippe Berling, il joue dans « Au rêve de gosse » de Serge Valletti ; créé à la Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon en 1997, la pièce fait une tournée nationale.

La même année, sa route croise celle de Guy Ramet, fondateur du Centre d’Études Masque et Mouvement à Bruxelles . Le travail et la recherche sont essentiellement axés sur le clown, le masque neutre et les masques ethnographiques. Ils collaborent ensemble jusqu’en 2010.

En 2011, il rencontre Chiara Villa, metteure-en-scène et présentent à Strasbourg cinq « mystères » tirés de la pièce « Mistero Buffo » de Dario Fo. L’intégrale de « Mistero Buffo » est créée en 2013 et tourne en Alsace notamment à la Comédie de l’Est, CDN de Colmar.

Francisco GIL travaille régulièrement avec des compagnies théâtrales alsaciennes. Amoureux du chant, il décide de s’y consacrer pleinement en 2006. Il entame sa pratique avec Anne Wenger, professeur de chant à Strasbourg et Yolande Uytter, chef de choeur à l’Opéra de Strasbourg. En 2008, il entre au conservatoire de Colmar, dans la classe de chant lyrique de Mr Francis Jeser. En 2013, il intègre l’AICOM (Académie Internationale de Comédie Musicale) en formation professionnelle pour une saison entière.

En 2014, il rencontre Karen Nimereala Acampora, élève du ténor Franco Corelli, qui approfondi son chemin vocal et son répertoire lyrique. En 2015, il interprète le rôle de Jupiter dans « Orphée aux Enfers » de Jacques Offenbach dans la production de la Fabrique-Opéra à Caen puis le rôle de Popoff dans « La Veuve Joyeuse » de Franz Lehar au festival Angevin d’Opéra-bouffe. En 2016, il développe sa pratique vocale avec Mélanie Moussay, soprano.

Il joue dans « Casanova l’indécent », un spectacle opéra-rock de Gilles Ramade au casino-barrière de Toulouse. A Paris, il participe également au « Songe d’une nuit d’été », pièce musicale et théâtrale d’après Shakespeare et Purcell ; mise en scène d’Antoine Herbez. Il interprète et chante le rôle de Puck.